Une année avec les abeilles

Index de l'article

Pourtant même dans ses paradis terrestres le vent peut souffler pendant plusieurs jour et emporter les abeilles qui ne peuvent plus retourner à la ruche.
En théorie, pendant cette période il est possible de produire le miel d’arbousier de bruyère et de romarin mais la saison étant souvent très rude cette production sert à nourrir les familles.
Au mois de Janvier la Reine doit reprendre l’élevage des jeunes abeilles avec une population réduite.
Il faut rappeler que pour permettre d’élever les jeunes abeilles il est nécessaire de maintenir à l’intérieur de la ruche une température d’environ 32° et cet énorme effort peut se traduire par la mort des familles plus faibles.
Les ruchers sont également confrontés à un autre ennemi, le retour du froid au printemps après des hivers particulièrement tièdes.
Devant un tel événement, les abeilles se comporte de deux manières : soit elles laissent mourir le couvain et le mange soit elle persiste à vouloir maintenir 32 ° au sein de la ruche et là l’intervention et l’aide de l’apiculteur est indispensable car sinon même les familles fortes sont vouées à la mort.

Pour diminuer le risque de perte il est souvent nécessaires d’hiverner les abeilles sur les préalpes Ligure où il fait plus froid ainsi les abeilles arrêtent de pondre, mangent peu se purifient l’intestin passent les longues nuit hivernales les unes contre les autres à se raconter les aventures estivales et ainsi sortent de l’hiver en bonne santé.

à Breil sur Roya

bee 34, rue Pasteur - 06540 Breil sur Roya
Samedi de 10h à 12h30 et 16h-19h
Dimanche de 10h à 12h30
contact@mielfrance.com

à Vintimille

bee Via G Rossi 7
Du mardi au samedi de 9h à 12h30
et de 15h30 à 19h.
Fermé le lundi
contact@mielfrance.com